Informations en français

*nous sommes fermer maintenant en raison de Covid-19

Bienvenue!

Venez nous rendre visite!





Par les airs: prenez le vol journalier de Montréal pour l’aéroport de Saint John et cherchez un vol supplémentaire aux deux autres aéroports interprovinciaux du N.-B.

En voiture: moins de 7 heures de route de Boston et 4 heures d’Halifax.

Par la mer: moins de 10 minutes à travers le principal quartier commerçant du terminal de croisière Marco Polo.

5 minutes en haut de la colline du Marché de la ville de Saint-John (1877).

*Histoire loyaliste

À bien des égards, la guerre d’Indépendance des États-Unis (1775-1783) était une guerre civile. Une faction, les patriotes, aidés par la France et l’Espagne, luttait contre le contrôle Britannique pour assurer l’indépendance d’une République américaine. Une autre faction, les Loyalistes, aidés par l’armée et la marine britannique, se battait pour préserver les liens avec la Couronne britannique. Une troisième et grande partie de la société américaine cherchait à rester neutre face aux conflits et survivre la guerre en se protégeant et gardant leurs familles et leurs biens intacts.

La famille Merritt

La famille Merritt a émigré d’Angleterre en Amérique et ils se sont installés à Wethersfield, Connecticut.  Peu de temps après leur arrivé, en 1673, ils ont acheté un grand terrain à Rye, New York, dans le comté Westchester. Au début de la guerre d’Independence des États-Unis, Thomas Merritt IV et beaucoup de ses fils se sont déclarés défenseurs actifs de la Couronne britannique. Cet activisme a démarqué leur maison pour la destruction en 1784; cette réaction les a persuadés de partirdes États-Unis pour la colonie britannique de Nouveau-Brunswick. Quand ils sont arrivés à Parrtown (renommé plus tard Saint John), Thomas Merritt IV et ses fils David Daniel, Nehemiah et Thomas V ont ouvert un magasin de produits secs. En 1810, ayant créé beaucoup de richesse de l’entreprise familiale, David Daniel Merritt a construit la maison que nous savons aujourd’hui. La construction de la maison a été terminée en 1817. Cinq générations de la famille Merritt ont vécu dans la maison avant sa vente à la Société d’Histoire du N.-B. en 1958. En 1961, il a été ouvert comme un musée maison, exposant beaucoup d’artefacts qui appartenaient aux Merritt. Loyalist House demeure l’un des seuls édifices de Saint John datant du XIXe siècle  qui n’a jamais subi de modifications structurelles.

%d bloggers like this: